Black GeekDom

Qu’est-ce que l’intelligence collective et comment faire pour la développer ?

L’intelligence collective fait partie des structures naissantes issues des changements majeurs dans le monde du travail. Parfois délicat à mettre en œuvre, et même à cerner, il est toutefois capable de sublimer la performance globale d’une entité. En effet, il induit un climat propice aux prises de parole tout en tirant profit de la diversité des composants d’un groupe.

Définition de l’intelligence collective

L’intelligence collective est la mise en commun des compétences, connaissances et capacité d’un groupe au service d’un objectif commun. Caractérisée par une interaction entre les différents membres d’une équipe lors d’un travail en groupe, ou des collaborateurs d’une entreprise, elle constitue une véritable source de plus-value et d’innovation. Sa raison d’être repose essentiellement sur la diversité. Ainsi, elle porte ses fruits en rassemblant des individus qui œuvrent ensemble de façon à obtenir un résultat meilleur, comparé à ce qui aurait été obtenu si chacun avait pensé et agi individuellement. Selon cette notion, la performance collective est donc supérieure à la somme des performances d’individus agissant séparément.

Même si elle est assez complexe à définir, l’on s’accorde à dire qu’elle ne se résume pas à la seule addition des compétences individuelles. Concrètement, elle tire sa valeur ajoutée des relations créées et nouées par les équipes. Par exemple, la mise en commun des capacités requiert obligatoirement une bonne communication, c’est ce qui permet de faciliter la compréhension mutuelle entre les participants, et de favoriser une coopération efficace. De même pour la compassion, qui implique une écoute attentive et bienveillante des avis d’autrui, tout en tenant compte de ses ressentis. Pour ne citer que ces deux qualités essentielles, il faut dire qu’elles favorisent par la suite l’entraide et la complémentarité entre les membres d’un groupe.

Développer l’intelligence collective en entreprise

Il est vrai qu’une entreprise a tout intérêt à déployer cette forme d’intelligence. Toutefois, en raison de sa complexité, sa mise en place nécessite d’organiser une formation Facilitation. Dans une telle démarche, les relations hiérarchiques doivent être réinventées pour laisser place au dialogue, à la confrontation d’idées, à l’absence de jugement et à l’émission de critiques constructives. Le but étant de favoriser l’émergence d’idées. En effet, certains collaborateurs sont moins enclins à donner leurs points de vue, par peur d’être jugés, ridiculisés, ou ignorés. En se sentant écoutés et pris en considération, ils instaurent plus facilement un climat de confiance et deviennent davantage impliqués, confiants, et preneurs d’initiatives.Afin d’atteindre efficacement ces résultats, et de jouir de ces avantages, il est plus judicieux de faire appel à une société spécialisée, notamment un facilitateur. Ce dernier est un spécialiste des interactions entre collaborateurs, maîtrisant la communication, la pédagogie, la capacité d’écoute et d’observation. Comme objectif premier, il fixe préalablement les objectifs en se basant sur le nombre de participants, le scénario, les outils, et veille à prévoir une atmosphère propice pour faire émerger les idées. Ensuite, lors des échanges, va faciliter l’intelligence collective proprement dite. Ce professionnel veille alors à répartir efficacement la parole, en écoutant les autres dans des séances de questions ouvertes.